02Juillet 2019

Reconnaissez-vous l'herbe à la puce?

On reconnaît l’herbe à la puce par ses 3 folioles («feuilles») aux nervures marquées. La coquine prend toutefois diverses formes ! Souvent ses folioles sont grossièrement dentées, mais parfois elles n’ont aucune dent. Elle peut prendre une forme buissonnante, mais également grimper aux arbres ou aux clôtures comme une vigne. Et la couleur de ses feuilles varient selon les saisons: rougeâtre au printemps, vert foncé l’été, rouge et jaune l’automne.

L’herbe à la puce provoque une inflammation douloureuse de la peau lorsqu’on la touche. L'urushiol, présent dans la sève, peut s’échapper des feuilles, des tiges, des fruits ou même des racines de la plante et provoquer une réaction allergique. Cependant, cette plante “urticante” ne provoque pas de “fièvre des foins”, mais il faut absolument éviter de brûler les plants d’herbe à la puce car elle pourrait alors provoquer de graves crises d’asthme dans votre quartier.

L’urushiol est une substance huileuse qui adhère aux vêtements et aux poils d’animaux. Si on touche à de l’herbe à la puce, on doit laver la peau avec de l’eau froide et du savon le plus rapidement possible. Si les vêtements ont été en contact, on les lave à l’eau chaude séparément des autres vêtements; plusieurs lavages peuvent être nécessaires. N’oubliez surtout pas de porter des gants pour toucher aux vêtements ou aux objets contaminés.

Cliquez pour voir les photos!