Hommage à Carl Dalbec

carldalbec-2021-carre_uid619ff7f14347e

Carl Dalbec a commencé son engagement auprès des bois de Laval en tant que vice-président de la Corporation du bois de l’Équerre de 2013 à 2019. Ensuite, il s’est impliqué en tant que Directeur grands projets et partenariats chez CANOPÉE jusqu’en 2021.

Sa détermination a permis à la Corporation du bois de l’Équerre de rayonner, au bois de l’Équerre d’être mieux apprécié grâce à une meilleure accessibilité, et à Laval et à ses organismes de se démarquer à travers le Canada lors de la CCFU.

En 2021, Carl tire sa révérence et prend une retraite bien méritée. Toutefois, il s’agit d’une retraite partielle, car encore trop attaché à CANOPÉE, il poursuit maintenant son implication en tant que conseiller bénévole.

Toute l’équipe de CANOPÉE est très fière de ses accomplissements et est ravie de pouvoir encore compter sur sa précieuse collaboration.

Un meilleur accès à la nature

L’un des projets les plus importants réalisés par Carl est sans doute la création d’un sentier accessible au bois de l’Équerre. Aménagé en poussière de pierre compactée, le SAADA (Sentier Accessible et Ami Des Aînés) est spécialement conçu pour faciliter les déplacements en fauteuil roulant. Ce sentier est basé sur les principes de l’accessibilité universelle accrédités par Kéroul, un organisme de soutien spécialisé dans le tourisme et la culture pour personnes à capacité physique restreinte.

Carl a pris conscience des obstacles auxquels faisaient face les personnes à mobilité réduite lorsqu’il a vu sa mère trébucher sur une racine dans un sentier du bois de l’Équerre. Depuis, il s’est occupé personnellement de favoriser l’accès au bois pour tous les visiteurs.

Alors vice-président de la Corporation du bois de l’Équerre, il a d’abord réussi à convaincre divers partenaires financiers de participer à ce projet d’envergure, puis a négocié les ententes légales avec chacun d’entre eux. Il a ensuite participé à toutes les étapes du processus : sélection d’architectes du paysage, choix du tracé sur papier et sur le terrain, rédaction d’appels d’offre, supervision des travaux et organisation de la fête d’inauguration du sentier.

saada-groupe-friche-2016_uid619ff98d76fc6

Après plus de 2 ans et demi de travail acharné, la vision de Carl s’est enfin réalisée : un premier sentier accessible d’une longueur de 1,3 km était inauguré en 2016! Cette année, le bois de l’Équerre a accueilli plus de 40 000 visiteurs, soit 58 % plus que l’année précédente. Désormais, toute la communauté lavalloise a accès à une forêt à proximité et peut ainsi bénéficier de la fréquentation d’un milieu naturel, et ce, peu importent l’âge ou le niveau de mobilité.

Au grand bonheur de tous les visiteurs, le bois de l’Équerre inclut maintenant un sentier plus sécuritaire, des bancs afin de se reposer et d’apprécier la friche et l’érablière noire, une toilette et des tables à pique-niques adaptées ainsi qu’un belvédère également accessible en fauteuil roulant. Grâce à ces nouveaux aménagements, le bois préféré des Lavallois est accrédité Kéroul. Puis, le 30 septembre 2021, à l’occasion de la semaine lavalloise des aînés, une nouvelle boucle de 350 m était inaugurée.

Des prestigieuses récompenses

Heureusement, tous ses efforts ne sont pas passés inaperçus. En 2017, Carl était le lauréat régional du prestigieux prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin. Mme Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, adressait à Carl ce touchant hommage : « Monsieur Dalbec, vous méritez toute notre reconnaissance pour l'excellence de votre engagement au sein de la communauté. Je vous félicite et vous encourage à poursuivre votre œuvre. »

La même année, Carl recevait aussi le prix Hosia dans la catégorie Activité physique, sport et plein air, volet régional. Ce prix soulignait son implication bénévole à Laval et la création d'un premier sentier accessible au Bois de l'Équerre.

Prix Bénévolat décerné à Carl Dalbec
33870135923-1e372609d7-z_uid619ffb5f5482f
Un collègue exceptionnel

Après avoir assisté à la Conférence canadienne sur les forêts urbaines (CCFU) à Victoria en 2014, Carl a réussi à convaincre la Ville de Laval de recevoir l’édition de 2016 de cette importante conférence. Il a ainsi participé au dépôt de candidature de Laval auprès d’Arbres Canada et a siégé au Comité organisateur de la CCFU tenue en 2016 à Laval. Parallèlement à cela, il s’est investi dans un comité de verdissement du Carrefour Laval et de ses environs. 

Convaincu des bienfaits des forêts urbaines sur les citoyens, Carl a réussi à convaincre l’ensemble des nombreux intervenants de la faisabilité d’un projet comme celui du SAADA ou de la CCFU. Il a également réussi à mener à bon port ces deux immenses projets et à en faire des réussites. 

Sans hésiter, on peut dire que Carl est un bon gestionnaire qui se démarque toujours par la qualité et la rigueur de son travail. Il possède une grande capacité à identifier les enjeux d’une situation, est dévoué à la cause et n’hésite pas à travailler fort pour trouver des solutions aux embûches qui se présentent dans tout projet d’envergure. Carl a aussi de grandes habiletés à communiquer et à écouter les gens, deux qualités essentielles pour développer des partenariats. Mais plus que tout, ce qui démarque Carl du lot est sans conteste, sa grande capacité d’innover, d’avoir une vision vers où aller, de ne pas hésiter à s’aventurer en dehors des sentiers battus, de ne pas avoir froid aux yeux ou craindre d’essuyer un refus.

ach-1516_uid619ffdd7a7b58